La troupe !

Les enfants du Roi !
Du moins quelques-uns de ses 107 enfants.

Olivia Cloutier

Quinn Conabree

Jeanne EastBlanchet

Zoé Brassard

Aroa Remugo-Lopez

Émilie Chabredier

Elizabeth Rodrigues

Éliane Rodrigue

Laurence Brassard

Corine Busque-Ménard

Metteure en scène.

Andréanne Valière.

Cher Roi Mongkut,
 
Vous qui avez permis à Anna Leonowens d’enseigner et d’incarner le rôle d’héritière de savoir et de culture à vos enfants, merci. Grâce à vous, j’ai pu transposer la réalité des mémoires écrites par l'Anglaise Anna Leonowens dans notre société actuelle. Camouflées sous forme de projet d’une comédie musicale, vos histoires réunies m’ont permis de mettre en scène un fragment de la culture Thaïlandaise de 1862 dans une tonalité nouvelle et humoristique.
 
Merci à cette histoire qui a permis à tous ces enfants et adultes artisans,  concepteurs, techniciens, bénévoles et parents de prendre part à ce bonheur musical et théâtral.
 
Bravo à toute l’équipe!
 
Andréanne Vallières

Directrice artistique.

Marie-Eve Labrie.

Lorsque j’étais adolescente, ma tante chantait au Théâtre Lyrique de Boucherville et j’assistais à tous les spectacles en rêvant. Je connaissais la majorité des pièces par cœur. J’ai toujours eu envie d’être sur scène et de faire plaisir aux gens qui m’entourent. J’ai appris le piano à 5 ans, j’ai monté sur la scène Wilfrid Pelletier de la Place des Arts à 7 ans,  je montais des « pestacles » pour ma marraine et mes cousines, j’ai participé à tous les spectacles de mon école secondaire (dans l’organisation et sur scène), j’aimais danser, chanter, jouer de la musique, etc. J’ai trainé dans les parcs avec mon amie Lizon (Lady Thiang) et sa guitare, on chantait partout.
En 2005, je me suis inscrite avec ma sœur Mélissa, au Théâtre Lyrique de la Montérégie où j’ai rencontré Constance et  Jacinthe. J’ai eu beaucoup de plaisir à être sur scène et à chanter. Mais j’avais un rêve, celui de diriger autrement, de ne pas me restreindre au répertoire classique de l’opéra et de l’opérette, de rendre les gens autour de moi heureux. Alors, je me suis présentée à la ville de Saint-Lambert pour leur parler de mon projet et j’y ai trouvé une oreille attentive. J’ai créé avec Pierre Clément le Théâtre Chantant et j’ai produit 3 spectacles soit L’Auberge du Cheval Blanc, La Mélodie du Bonheur et A Chorus Line.
Je voulais monter The King and I mais ce n’était pas le bon moment, alors j’ai attendu. Par le plus grand des hasards, j’ai rencontré Éric Madsen. Après plusieurs années dans le rôle de « maman de petit violoniste »  et d’enseignante de piano et chef de chorale, je lui ai fait part de mon projet. Le Centre d’art de Préville avait tout se dont j’avais besoin pour ce spectacle : un orchestre à cordes avec de si beaux talents, des cours de théâtre enseignés par une jeune femme plein de talent (Andréanne), des enfants partout, les gens qui s’entendent bien ensemble,  Christine enseignant la danse aux petits le matin,  Gabisha en Arts plastiques, des arts, de la danse et de la musique partout. Il suffit de passer dans les corridors du Centre les samedis matins en écoutant  pour comprendre.   Alors, je savais que le bon moment était venu.
Les ajouts des cuivres et des bois à l’orchestre par des jeunes et un peu moins jeune (Tom) sont superbes, les enfants qui sont si mignons, les premiers rôles qui se donnent à fond et qui travaillent si fort, la fabrication de costumes par nos couturières pleines de bonne volonté, Claudie aux accessoires avec l’aide de tous, Mathieu aux décors d’une générosité sans nom, je les aime tellement tous. Et c’est pour eux que je serai si fière lorsque le rideau se lèvera que j’en verserai une petite larme de joie.

Chorégraphe

Christine Caron.

Christine Caron a eu la piqûre pour la danse à un très jeune âge. Elle poursuit donc son rêve de danser aux études collégiales du Cégep St-Laurent de Montréal en danse moderne, puis à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en interprétation de la danse contemporaine. Pendant son cheminement, elle danse pour Sylvain Émard et Hélène Blackburn dans le cadre d’un cours. Aujourd’hui, fière mère de quatre enfants, Christine s’implique activement à donner le goût à la danse aux touts-petits. Bénévolement investie à la Maison de la Famille Lemoyne pour maintes activités, elle crée entre autre « Danse avec moi », des petits ateliers de danses pour enfants de 18 mois à 5 ans, qui consistent à éveiller le mouvement et le rythme avec différents thèmes et styles de danses à chaque séance. Elle poursuit ce cours (Dance with me) impliquant le parent avec l’enfant, maintenant depuis 6 mois avec l’organisme CLC (Community Learning Center de Saint-Lambert )à l’école Saint-Lambert Elementary. Elle enseigne aussi différents styles de danse comme la danse contemporaine, le ballet classique, le hip-hop, le country et autres, aux enfants du primaire de l’École Préville de St-Lambert depuis 8 ans en parascolaire, et à l’école élémentaire de Saint-Lambert depuis bientôt 1 an. Sans oublier ses 3 classes : initiation à la danse, ballet et hiphop au Centre d’Art de Préville depuis 2 ans ou elle profite de présenter des 2 petits spectacles organisés par année avec ses groupes en collaboration avec d’autres. En tout, avec un immense plaisir et un grand dévouement, elle accueille entre 50 et 80 petits futurs danseurs et danseuses chaque session!

Le Roi Mongkut.

Luc Morin.

C’est ma 2e expérience au théâtre.  Il faut retourner à mes années de CEGEP lors d’un cours de de français pour ma première expérience.   Nous avions écrit et présenté une pièce de théâtre démontrant le retour à la maison d’un travailleur dans une mine après sa journée de travail.  J’y jouais le rôle principal, soit le mineur et je me rappelle très bien les applaudissements chaleureux reçus à la fin du spectacle.   En ce qui concerne la danse, j’ai suivi des cours de danse sociale pour le plaisir avec ma conjointe, mais la polka que nous danserons Anna et moi, je l’ai appris avec ma mère, lors de soirées familiales du temps des fêtes.   Pour le chant, c’est la première fois que je chanterai devant public.   Finalement, ce spectacle est un beau défi! Quelle belle expérience que de faire partie d’une troupe de théâtre!  C’est beau de voir l’énergie et l’enthousiasme qui se dégagent lors des répétitions.  C’est lorsqu’on le vit que l’on s’aperçoit et réalise tout le travail qui est requis pour réaliser une telle production.   Je lève mon chapeau aux directeurs artistique et musical ainsi qu’au metteur en scène pour relever ce défi imposant, qui réunit jeunes et moins jeunes  (de 2 à 62 ans), dans cette aventure extraordinaire.  Je suis enthousiaste et très fier de contribuer à cette belle aventure.

Anna Leonowens

Jacinthe Deneau.

J’ai toujours adoré chanter et c’est vers l’âge de 16 ans que j’ai commencé à prendre des cours de chant classique. J’ai étudié la musique au Cégep de St-Laurent, à l’Université de Montréal ainsi qu’à l’UQAM. Après avoir participé à plusieurs opérettes, j’ai eu la chance de tenir le premier rôle dans la comédie musicale « La Mélodie du Bonheur » montée par le Théâtre Chantant en 2007. Ce printemps, c’est avec une passion renouvelée que je remonte sur les planches en vous interprétant Anna Leonowens, un personnage formidable et haut en couleur ! C’est pour moi une expérience des plus merveilleuses car cette année, ma fille, Catherine Hébert, sera avec moi sur scène. J’ai aussi d’autres talents cachés : j’ai toujours pris grand plaisir à confectionner mes costumes de théâtre et cette année, je m’en suis donné à cœur joie ! Je participe aussi à la réalisation de plusieurs accessoires et ayant une formation d’infographiste, je vous promets de magnifiques images projection qui rendrons notre décor tout à fait splendide.

Lun Tha

Yohei Mercier.

Né à  Luxembourg, Yohei a vécu son enfance à Tokyo et il a reçu son éducation à Montréal. Il a débuté le piano à sept ans et le violon à 9 ans. C'est à l'âge de 14 ans qu'il découvre une passion pour la comédie musicale. Il a depuis joué Jimmy dans Oliver Twist, Javert dans Les Misérables , Bob dans Chorus Line et enfin Fiyero dans Wicked. C'est avec grand plaisir qu'il jouera le rôle de Luntha dans la pièce Le Roi et Moi de Rogers & Hammerstein.
Born in Luxembourg, Yohei lived his childhood in Tokyo and received his  education in Montreal. He began playing piano at the age of seven and violin at 9. At the age of 14 he discovered a passion for the musical. He has since played Jimmy in Oliver Twist, Javert in Les Misérables, Bob in Chorus Line and finally Fiyero in Wicked. It is with great pleasure that he will play the role of Luntha in Rogers & Hammerstein's The King and Moi.

Tuptim

Nikki Di Milo.

My most influential experience in performing arts was being part of the South Shore Children’s Chorus for eight years. I had many unique opportunities including: singing at Carnegie Hall, at Unisong and Parliament in Ottawa, at the Von Trapp family lodge with Maria Von Trapp’s granddaughter, for the CBC radio Christmas broadcast, with the Tadros brothers, Gregory Charles, the Lyric Singers, the St. Lambert Choral Society, etc. (etc. and so forth!). We also performed numerous musical including: Grease, Mary Poppins, The Music Man, South Pacific, Mamma Mia, Phantom of the Opera, West Side Story, Les Misérables, Oliver!, Annie, Hairspray, The Sound of Music, and (of course), The King and I. I have also been a member of the Preville Fine Arts Center since I was ten, and taken a number of performance arts classes including theatre, cinema, song-writing, dance, and various instruments. In my theatre classes in the Summer Days program, I was fortunate enough to perform scenes from many well-known plays including Cyrano de Bergerac, The Importance of Being Earnest, Les Misérables, and The Adventures of Tom Sawyer. In high school, I was in both the Junior and Senior plays, where we put on works such as the Canterville Ghost and Romeo and Juliet. I was also in the Big Show where I was able to perform True Colors with many gifted students and teachers. Lastly, I am also part of the Park Players of Greenfield Park and took on various acting roles, as well as directing, and being stage manager.   I have thoroughly enjoyed my experience in this production of the King and I. This is my first time in a full musical theatre production, and while it has been challenging, it has also been so rewarding. I have been lucky enough to meet many talented people, who make the practices a fun, interesting, and wonderful learning experience. I love to perform, and haven’t been able to do it in a while, and I’m so excited to show the audience the results of all the hard work that everyone has put in over the last few months.

Le Kralahome

Christian Millet.

Formé en chant classique auprès, notamment, de Mmes Carmen Girard, Lyne Fortin et Louis-Marie Archambault, Christian s’est illustré comme choriste et soliste avec des chœurs comme le chœur de la Montagne, Le chœur de la radio de Radio-Canada et le chœur Musica Viva. De par son interprétation expressive, il a été approché pour se joindre au Théatre Lyrique de la Montéragie, alors dirigé par Mme Michèle Bournival ainsi qu’au Théatre Chantant dirigé par Mme Marie-Éve Labrie. Outre des rôles principaux dans l’Auberge du Cheval Blanc et la Mélodie du Bonheur, Christian a fait ses débuts encomédie musicale dans A Chorus Line en interprétant le rôle de Zach ainsi que Cabaret dans le rôle de Herr Schultz. Poursuivant son parcours en comédie musical, il rejoint la troupe du Chœur Vive Voix qui se spécialise dans des œuvres originales de l’auteur/metteur en scène Québécois Luc Gauthier. Après quelques années d’absence, il rejoint à nouveau Marie-Eve Labrie dans cette production du Roi et Moi dans le rôle du Kralahome.

Femme du Roi

Rosa Remujo.

 

Sir Edward Ramsey

Alain Brassard.

Travaillant en ingénierie et père de deux magnifiques petits musiciens, Alain Brassard est un habitué du Centre d’art de Préville. En effet, à 6 ans, il commence à y suivre des cours de violon. Toujours passionné par la musique, il est aujourd’hui président de l’Orchestre de chambre Sérénade (ensemble, fondé en 1989 par Carole Corman, qui offre deux à trois spectacles annuellement). C’est avec beaucoup de plaisir qu’il sera sur scène, dans la comédie musicale « Le roi et moi », avec son fils et sa fille!

??????????

Fabienne Rios.

Forte de mes 3 ans de chorale, de mes 2 années de danse ( ou plus si on  compte la country) et de ma totale inexpérience en théâtre, je me suis lancée avec enthousiasme dans ce fabuleux projet. Si je connaissais et appréciais déjà certains membres de la troupe, j'en ai découvert d'autres avec qui je m'amuse beaucoup et dont j'apprends tout autant...Et j'ai moi aussi le plaisir de jouer avec ma fille Aliénor (l'adorable Princesse Ying Yaowalak). Mon rôle?
Disons que je voulais tellement faire partie de l'aventure que j'étais prête à être une esclave, une statue, voir un arbre!
Finalement j'incarne...Bah, voyons-voir si vous me reconnaîtrez!!!

Le Prince Chulalongkorn

Adam Madsen.

 

Princesse Ying Yaowalak

Aliénor Bourreau-Rios.

J'ai 9 ans et j'adore chanter depuis que je suis toute petite. Je chante dans la chorale du Centre d'art de Préville.
J'ai aussi fait de la danse et un peu de théâtre, et j'ai commencé à apprendre le ukulélé.
Et quand j'ai entendu qu'il y avait une comédie musicale, je me suis dit que je pourrais essayer.
Je joue le rôle de la princesse Ying Yaowalak. C'est un rôle merveilleux.
C'est une magnifique expérience que je vis aussi avec ma mère, et que je ne regrette pas.
Alors je dis: '' Allez la troupe de théâtre!''

Louis Leonowens

Édouard Brassard.

Édouard Brassard a 9 ans. Depuis son plus jeune âge, il aime la musique. Il a commencé le violoncelle avec Kirsten Madsen à l’âge de 5 ans. Petit garçon plein d’énergie, il aime chanter, jouer la comédie et courir partout! Quand il sera grand, Édouard espère devenir un chercheur scientifique. Parions qu’avec son esprit très créateur, il fera de belles découvertes! Vous verrez, son plaisir à jouer et chanter sur scène est contagieux!

Lady Thiang

Lizon Busque.

C'est ma première expérience en comédie musicale. J'ai toujours aimé la  musique étant musicienne depuis mon enfance. J'ai eu quelques expériences avec des chorales (à l'école primaire, puis avec Pratt & Whitney dans les années 90 et une chorale gospel).
J'aime aussi beaucoup chanter avec ma guitare autour d'un feu de camp entourés d'amis et avec mes enfants qui sont aussi musiciens et chanteurs. J'ai décidé de sortir un peu de ma zone de confort en essayant un style différent de ce que je fais et j'ai agréablement été surprise à avoir beaucoup de plaisir avec une troupe formidable et avec la participation de mes enfants dans cette aventure. Le travail derrière cette présentation est immense et c'est un honneur d'en faire partie! Ce fut une expérience très enrichissante en tous points , autant pour le côté travail , que le côté humain de rencontrer des personnes formidables et passionnées.

Lady Hay / Femme du Roi

Constance Pankratz.

C’est moi la doyenne du groupe cette année- côté positif, j’ai eu la chance de faire beaucoup de performances depuis mon enfance : 4 opérettes, 3 comédies musicales, une cinquantaine de pièces de théâtre, des performances de chant (solo et chorales) et danse claquette- que voulez-vous mon hobby favori c’est d’être sur scène : j’aime la fébrilité lors des spectacles, les artistes avec qui je partage la scène, les équipes qui supportent le tout.   C’est le plus beau des passe-temps, un bel exercice d’apprendre les textes, et les chants, de rentrer dans la peau des personnages, de travailler fort pendant des mois pour enfin présenter le tout au public qui nous le rend bien par ses rires et applaudissements (notre plus belle motivation).  Je suis maintenant retraitée et j’ai encore plus de temps pour pratiquer mes activités favorites, le théâtre amateur sous toute ses formes, prendre des cours de chant, de piano, et de danse claquette.  Quand il me reste du temps,  je me joins à une chorale.   Je me considère chanceuse d’avoir hérité d’un peu de talent, car dans ma famille il y a beaucoup de musiciens.

Femme du Roi

Emmy Dumont-Gauthier Houde.

 

Princesse Catane Nia

Catherine Hébert.

Je suis une jeune fille qui déborde d’énergie. J’ai toujours adoré chanter et  danser. Cette année, moi et trois bonnes amies, nous avons représenté notre école à la finale du concours « Primaire en spectacle » de la Commission scolaire Marie-Victorin en interprétant la chanson « Vois sur ton chemin » du film Les Choristes. Au sein de la troupe du Centre d’art de Préville, je me suis découvert une nouvelle passion pour le théâtre. C’est avec beaucoup motivation et autant de plaisir que j’interpréterai le rôle de la Princesse Catane Nia, l’ainée des enfants du roi. Je trouve parfois injuste de vivre dans l’ombre de ma mère, mais je l’aime beaucoup puisqu’elle m’a transmis beaucoup de talent !

L'interprète / Femme du Roi

Mélissa Labrie.

 

Femme du Roi

Olivia Giulione.

 

Femme du Roi

Amélie.